01/11/2012 Sud-Ouest : Le mémorial pour la paix ne plaît pas au Conseil général

jeudi 1er novembre 2012

Le mémorial pour la paix ne plaît pas au Conseil général

Le Département demande à l’association antinucléaire militaire d’enlever un mémorial pour la paix, installé sans autorisation en août, à côté du site du Laser Mégajoule.
Un symbole a-t-il besoin d’autorisation ? Un symbole pour la paix est-il soumis aux signatures ? Selon le Conseil général de Gironde, oui. Selon les militants de l’association Négajoule !, non. Le 8 octobre, Nicolas Pezas, directeur des infrastructures du Département, a écrit aux responsables de Négajoule !, qui milite contre le nucléaire militaire, et leur a demandé ceci : « Vous avez installé sur un terrain, propriété du Conseil général, un mémorial sans autorisation, je vous demande donc de le déposer sous 15 jours. » C’est signé Nicolas Pezas, mais « pour le président et par délégation ».

Sauf que Négajoule ! ne veut pas.

JPEG - 5.7 ko

Cette association est née le 31 décembre 2011. Son objet est celui-ci : « s’opposer au Mégajoule qui doit mettre au point de nouvelles armes nucléaires et demander la reconversion des moyens humains, techniques et financiers pour les soins aux victimes du nucléaire civil ou de l’utilisation du nucléaire dans les conflits, la mise au point et la mise en œuvre des techniques pour le démantèlement des centrales et de l’armement nucléaires et la décontamination des zones irradiées dans le monde ».
« Purement politique »

Et durant toute l’année, ils ont régulièrement tracté et manifesté contre le Laser Mégajoule. Au printemps, ils ont même installé sur le rond-point de la RD 5, le 14 mars, une couronne au nom des victimes du nucléaire militaire, couronne qui a disparu dès le lendemain, « une profanation et une insulte à la mémoire des victimes civiles du nucléaire militaire ».

D’où le mémorial pour la paix qu’ils ont construit de leurs mains et planté sur la parcelle qui jouxte le rond-point : un torii japonais implanté après la manifestation du 6 août 2012, date de la commémoration des bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki par l’armée américaine en 1945.

C’est un symbole : « Il représente la séparation entre le monde physique et spirituel, écrit Négajoule !. Par deux fois, il a résisté à la folie meurtrière des hommes et à la force destructrice de la nature. Une première fois après l’explosion de la bombe Fat man à Nagasaki, et en mars 2011, après le passage du tsunami et avant une nouvelle catastrophe nucléaire. »

« L’injonction du Conseil général, même pas envoyée en recommandé, est purement politique, sourit Jean-Marc Louvet, le président de Négajoule !, même s’ils argumentent en parlant de sécurité. On leur a répondu en expliquant que l’on demandait un délai de réflexion avant d’enlever le torii… »
Sur un domaine privé

Non, la décision n’est pas politique, rétorque pourtant le Département : « Nous n’avons rien contre eux. Ils n’ont pas fait de demande. Nous ne faisons qu’appliquer le règlement. » Il faut néanmoins rappeler que le Conseil Général est l’un des principaux actionnaires de la société d’économie mixte de la Route des lasers avec 19,51 % du capital et Yves Lecaudey, vice-président du Conseil général chargé des finances en est le président.

En tout cas, le Département est catégorique : « Le premier totem avait été enlevé, on ne sait pas par qui. Le second a été installé sans autorisation, sur le domaine privé du Département, sans aucune demande préalable et sans autorisation. Toute publicité est interdite en bordure de route. »

Sollicité par nos soins, Vincent Nuchy, le conseiller général socialiste de Salles, a déjà reçu Jean-Marc Louvet. Le torii ne le dérange pas : « Tout le monde doit pouvoir exprimer sa différence, même si le Laser Mégajoule doit continuer à se développer. Et ça ne me gênerait pas d’écrire au président du Conseil général pour solliciter la bienveillance de ses services à ce sujet. »

En attendant, le torii est toujours en place avec inscrit en son centre le mot paix en français, en anglais, en japonais et en occitan.


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois