Laser Megajoule, Iter, faut il fantasmer deux fois ?

Revue Médecine et Guerre Nucleaire, vol 25 N°4 décembre 2010
dimanche 30 juin 2013
par  svasti@no-log.org

Pour le LMJ, il y a 2 paris sous jacents : assurer une attractivité réelle pour l’armée chez les jeunes ingénieurs, qui ont tendance à se tourner vers la finance et le privé, d’où l’idée “d’ouvrir” le LIL ou les nouveaux calculateurs à la recherche civile. Cela stimule aussi le nombre de publications dans les revues scientifiques internationales, malgré la censure du « secret défense ». Le deuxième pari, dans l’hypothèse ou le LMJ fonctionnerait, est de réaliser une nouvelle génération d’armes atomiques en violation flagrante du TICEN et du TNP.



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois